II- Les effets du chewing-gum au niveau de l'estomac

A) Les effets négatifs

          Au niveau de l'estomac, nous pouvons observer un certain nombre d'inconvénients, les voici :       

          Une mastication ininterrompue se traduit par une production excessive de salive qui est déglutie en même temps que l’air, ce qui peut entraîner des troubles digestifs tels que des ballonnements ou encore des flatulences. Ainsi la consommation de chewing-gum est fortement déconseillée aux femmes enceintes car au cours d’une grossesse, la digestion est souvent ralentie, il faut par ailleurs limiter l’apport de gaz. De plus, cette sécrétion de salive procure une sensation de faim.

          Si la quantité de chewing-gum avalée est importante et particulièrement chez l’enfant, des problèmes d’occlusion intestinale, c'est-à-dire une interruption partielle ou totale du passage des matières et des gaz dans un segment de l'intestin, peuvent survenir.

          Les chewing-gums sans sucre contiennent des édulcorants qui, consommés en trop grande quantité, provoquent des effets laxatifs.

 

 B) Les effets positifs

          Enfin, nous avons pû constater qu'il n'y avait que très peu d'avantages au niveau de l'estomac :         

          Après un repas, le chewing-gum facilite la  digestion en favorisant le travail de l'estomac.

          Un chewing-gum avalé est capable de se dissoudre en seulement quelques heures dans l'estomac. C'est ce que nous avons démontré dans l'expérience 2.

 

 C) Conclusion

          Au niveau de l'estomac, il apparaît que les effets négatifs sont plus nombreux que les effets positifs. Cependant, une consommation modérée de chewing-gum n'entraîne aucun effet négatif.